fbpx

Approche territoriale intégrée (ATI) en développement social de la MRC de Bonaventure

La MRC de Bonaventure a choisi de positionner l’amélioration de la qualité de vie de ses citoyens comme priorité de son développement global. Selon nous, il importe d’agir de façon concertée afin de mettre en place les conditions nécessaires pour soutenir les personnes en situation de vulnérabilité. La mobilisation et la concertation des partenaires sont indispensables à notre développement collectif durable.

Orientations

  • Prendre en charge le développement socioéconomique en fonction des besoins réels déterminés dans nos milieux;
  • Impliquer le milieu municipal dans un objectif de développement durable des collectivités (social, économique, environnemental);
  • Mobiliser les acteurs en développement socioéconomique, dont la représentativité des secteurs et la variété des expertises sont un atout majeur;
  • Briser les silos pour mieux travailler ensemble et obtenir des objectifs communs et développer une vision durable;
  • Rendre possible le traitement des enjeux régionaux avec le Réseau solidaire pour le rayonnement des territoires Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et d’autres instances de concertation et chantiers régionaux.

Coordonnées

Approche territoriale intégrée (ATI) en développement social de la MRC d’Avignon

Invitant les communautés locales à la mobilisation en vue de leur développement, cette mesure découle de la Stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale portée par le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale du Québec (2001). L’Approche territoriale intégrée (ATI) vise la prise en charge collective en fonction d’une vision commune, globale et intégrée. C’est une démarche de concertation à laquelle la MRC d’Avignon a adhéré afin de réduire les causes de l’appauvrissement et de favoriser l’inclusion sociale de tous les citoyens de notre territoire. La clé du succès : travailler ensemble. Pour mener à bien cette démarche, une vingtaine de partenaires de différents secteurs d’activités (organismes communautaires, jeunes, aînés, communautés anglophones, secteurs de la santé, de l’éducation, de l’emploi et du développement rural, élus municipaux) ont décidé de travailler autour d’une même table pour trouver ensemble des solutions aux problématiques exprimées par les personnes appauvries et exclues du territoire.

Coordonnées